samedi 25 mars 2017

[Chronique] Demonic Resurrection - Dashavatar

Du Metal qui sent le curry et le poulet Tandoori, on en a déjà eu dans le passé, on citera volontiers les russes de Kartikeya pour le Melodeath ou les tchèques de Cult of Fire pour le Black Metal épicé aux charmes de l'orient, avec Demonic Resurrection, on franchit un pas et on monte d'une caste dans la street-cred puisque là pour le coup le groupe vient de là-bas, d'Inde, et ce ne sont pas des cochons, puisque le groupe de Demonstealer, plus ou moins le seul membre permanent du projet, s'est taillé une assez jolie réputation avec ses quatre premiers albums, principalement dans un registre Black/Death symphonique très marqué par Cradle of Filth qui, étrangement, n'explorait pas franchement la riche histoire de sa région d'origine, n'intégrant que très peu de sonorités exotiques, si j'insiste sur ce point-là dans cette introduction, vous avez deviné, c'est qu'avec ce cinquième album, ça a changé, et Demonic Resurrection nous propose presque un album qui pourrait être sponsorisé par l'office du tourisme du Maharashtra tant il est imprégné de saveurs exotiques.

dimanche 19 mars 2017

TV Metal (2017 - Semaine 11)

Ce n'est pas une défaillance de votre moniteur, n'essayez donc pas de régler l'image, nous maîtrisons à présent toute retransmission, nous contrôlons les horizontales et les verticales, nous pouvons vous noyer sous un millier de vidéos, ou dilater une simple image jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même au-delà, nous pouvons modeler votre vision, et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir, pendant les minutes qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre, nous partagerons les angoisses, et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses, au-delà du Metal...

On attaque avec le combo de Rock alternatif Mastodon qui a un nouvel album, Emperor of Sand, à sortir le 31 mars, je dois bien vous avouer que je n'en ai globalement rien à foutre et vous pouvez écouter ce single si ça vous amuse, il a au moins le mérite d'avoir un excellent clip super fun, c'est déjà ça, l'enrobage ça fait diversion...

vendredi 17 mars 2017

[Chronique] Svart Crown - Abreaction

On récapitule la carrière de Svart Crown depuis 2008, Ages of Decay, c'était cool mais brouillon, Witnessing the Fall, c'était une bonne grosse baffe dans la gueule, puis Profane, c'était aussi une bonne grosse baffe dans la gueule, en même pas dix ans, le groupe de JB Le Bail est devenu l'un des plus beaux fleurons du Metal hexagonal, un groupe qui joue gros avec son quatrième album puisque cette fois-ci, Svart Crown joue dans la cour des grands depuis sa signature avec le tout puissant Century Media qui a flairé la bonne affaire, nouveau label, changement de stature, il va falloir assurer et ne pas se vautrer, ça tombe bien, JB Le Bail n'est pas du genre à se déballonner, mieux encore, plutôt que d'assurer, il va continuer à faire évoluer son bébé, Abreaction, ça ressemble à du Profane, mais ça va encore un peu plus loin.

mardi 14 mars 2017

[Chronique] Benighted - Necrobreed

On est jamais véritablement déçu par un album de Benighted, à condition de se contenter d'une vision d'ensemble et de ne pas trop s'attarder sur certains détails.
Benighted sait très bien ce que veulent les fans, du Br00tal Deathcore qui gruik et qui tabasse sans aucune forme de pitié pendant une quarantaine de minutes, c'est très con, c'est bas-de-plafond, viscéral, ça flatte les bas instincts, mais il faut bien avouer que ça marche pas trop mal, et ceci depuis désormais presque vingt ans, pas encore mais on y arrive.
Au premier abord, Necrobreed sonnera business as usual et tout le monde y trouvera son compte, en y regardant un peu de plus près cependant, on en sera peut-être plus aussi certain...